Visa pour la Flandre: «He’s back bitches»

Frank Vandenbroucke pose avec son président à l’arrière-plan d’un selfie.
Frank Vandenbroucke pose avec son président à l’arrière-plan d’un selfie. - Belga

He’s back bitches » Je vous traduis ? « Il est de retour, chiennes », nous dit Google. On comprendra et c’est l’essentiel, que le message sonne comme une victoire. Qui a osé cette annonce sur Instagram ? Pas Donald Trump au retour de l’hôpital. Pas non plus le président du MR Georges-Louis Bouchez sauvé in extremis de la défenestration. Non, cette expression est du président du sp.a (Vooruit), le très jeune et très disruptif Conner Rousseau. Il annonce ainsi non pas le retour d’un gouvernement mais celui dans la Vivaldi, d’une vieille gloire de son parti, Frank Vandenbroucke. Celui-ci pose avec son président à l’arrière-plan d’un selfie, le premier sans doute remarque un journaliste flamand, de son austère carrière académique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct