Vers un remède «naturel» à l’hypertrophie cardiaque

Les maladies cardiovasculaires tuent chaque année davantage que le cancer ou les accidents de la route.
Les maladies cardiovasculaires tuent chaque année davantage que le cancer ou les accidents de la route. - DR

Elles sont le tueur numéro un dans le monde. Amplifiées notamment par nos régimes alimentaires et la sédentarité, les maladies cardiovasculaires tuent chaque année davantage que le cancer ou les accidents de la route.

Dans de nombreux cas, ces maladies causent un remodelage cardiaque, c’est-à-dire un changement de la forme et de la fonction du muscle du cœur. Le cœur se déforme donc à la suite d’une « agression », comme un infarctus, une infection ou un stress intense. L’un de ces phénomènes de remodelage du cœur est l’hypertrophie cardiaque : le muscle du cœur grossit anormalement, provoquant une insuffisance cardiaque.

Deux chercheurs de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) sont récemment parvenus à plusieurs découvertes importantes sur le sujet. Leurs résultats sont publiés dans la revue Science .

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct