Un avertissement sans frais pour Mathieu van der Poel

Un avertissement sans frais pour Mathieu van der Poel
Photo News

L’humilité reste une arme bien utile pour les sportifs de haut niveau, dont la remise en question est quotidienne, sous peine d’essuyer l’effroi. Julian Alaphilippe l’avait appris à ses dépens à Liège-Bastogne-Liège, derrière une arrogance qu’il ne voulait pas afficher, un masque d’une nervosité bien palpable, deux attitudes fatales pour l’aider à conquérir la « Doyenne ».

Curieusement, Mathieu van der Poel a affiché exactement les mêmes défauts au sommet du Schavei. Il connaissait l’arrivée par cœur pour l’avoir dominée avec insolence l’année précédente. Et en revient à l’humilité. Le coureur néerlandais n’a ainsi cessé d’admettre sa faute comme Alaphilippe avait reconnu ses erreurs à Liège, tout en s’excusant auprès de ses adversaires. Parmi toutes les qualités qu’on attribue ainsi aux jeunes, la qualité de leur prestation au-delà de la course est réjouissante. Aucun ne se retranche derrière la malchance, un fait de course contrariant, un geste de l’adversaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct