Immobilier: l'effet de "rattrapage" après le confinement se poursuit (notaires)

Au 3e trimestre, l'activité immobilière a augmenté de 11,6% au niveau belge par rapport au même trimestre l'an dernier.

Des différences sont constatées par les notaires entre les Régions. En effet, là où il y a eu sur les marchés wallon et flamand une volonté d'un "retour à plus de ruralité" après le confinement, avec des recherches de maisons avec jardin pour y vivre, la reprise a été moins forte côté bruxellois. L'effet de rattrapage y est par ailleurs moins important, puisque ce marché était aussi le plus soutenu en début d'année.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct