Coronavirus - Les brasseurs demandent les chiffres qui justifient de fermer les cafés bruxellois

Selon les Brasseurs belges, les statistiques des pays voisins montrent que les cafés ne "sont pas les principaux coupables".

"Si l'on prend en compte les statistiques de pays voisins, il apparaît que les cafés ne sont pas les principaux coupables (de la propagation du virus)", indique la fédération. Les brasseurs se réfèrent aux chiffres officiels des Pays-Bas qui montrent que seuls 3% des contaminations se produisent dans l'horeca.

La distinction entre cafés, bars et salons de thé d'une part et restaurants et snack-bars d'autre part est "inexplicable" pour la fédération. "Nous redoutons un chaos, vu le nombre important de concepts hybrides dans l'horeca comme les cafés qui proposent aussi des snacks ou un nombre de repas limité", explique la directrice Nathalie Poissonier dans un communiqué. Elle souligne que les fournisseurs comme les brasseurs seront également touchés par cette fermeture, en plus des établissements horeca.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct