Roland-Garros: Diego Schwartzman, ce petit qui ose défier le plus grand

Roland-Garros: Diego Schwartzman, ce petit qui ose défier le plus grand

Joueur le plus petit du circuit depuis qu’Olivier Rochus (1,68 m) a quitté la scène en 2014, Diego Schwartzman peut en avoir marre qu’on évoque à chaque occasion son 1,70 m. Pourtant, il n’y a pas une autre réalité qui puisse lui coller plus à la peau depuis qu’il est… tout petit. Il aurait pu en faire un complexe, il en a fait une force. Surtout en optant pour un sport où la taille et la puissance de feu offrent d’énormes avantages. Imaginez qu’il rend… 41 cm à un joueur comme l’Américain Reilly Opelka, par exemple ! « Ce n’est pas toujours facile, mais je suis bien là », glisse celui qui est assuré d’entrer pour la première fois dans le top 10, lundi. « Être grand, avoir des muscles et servir du lourd, cela aide, mais je n’y pense pas trop. Ce qu’on m’a dit sur ma taille m’a forgé. On prédisait qu’il serait difficile pour moi de viser loin, mais j’y ai toujours cru. J’ai toujours dû faire face à cela et j’ai su améliorer mon jeu en conséquence.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct