WRC: Evans-le-Gallois a pris du galon

Photonews
Photonews

Soyons de bon compte : personne ne l’attendait là ! À commencer par le principal intéressé, si l’on se réfère à la manière avec laquelle Elfyn Evans avait accueilli sa récente victoire en Turquie, qui lui avait permis de résolument (re)prendre la tête du championnat du monde, avec la substantielle avance de… 18 points sur Ogier, 27 sur Tanak (et Rovanpera), et 32 sur Neuville ! « Je suis bien sûr très heureux de ce qui m’arrive, même si cette victoire n’est pas la plus agréable car on ne souhaite jamais l’emporter dans de telles circonstances », avait en substance soufflé dans une joie contenue ce Gallois de 31 ans… qui n’avait pourtant rien volé à personne. Tout au plus, le pilote Toyota avait-il été épargné par la guigne qui avait frappé Ogier (moteur) et Tanak (direction), et été préservé de la crevaison qui, il est vrai, avait brutalement fait glisser Neuville de la 1ère vers la 2e marche du podium.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct