IBM scinde ses activités

Le département de l'infrastructure informatique génère une grosse part du chiffre d'affaires de l'entreprise, mais IBM veut se concentrer sur les services dits hybrides dans le "cloud", c'est-à-dire une forme de services informatiques par l'intermédiaire d'Internet plutôt que par le disque dur d'un ordinateur, comme le stockage ou des logiciels.

La nouvelle société comptera environ 4.600 clients et pourra compter sur un carnet de commandes de 60 milliards de dollars.

Les actionnaires d'IBM recevront des actions de la nouvelle entreprise. La scission doit être achevée d'ici 2021.

L'action IBM a augmenté de plus de 10% jeudi après l'annonce.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct