IBM scinde ses activités et se concentre sur le "cloud" (2)

La nouvelle société, qui n'a pas encore de nom, comptera environ 4.600 clients dans 115 pays et pourra compter sur un carnet de commandes de 60 milliards de dollars. Elle opérera sur marché potentiel de 500 milliards de dollars, selon IBM.

Le département de l'infrastructure informatique génère une grosse part du chiffre d'affaires de l'entreprise, mais IBM veut se concentrer sur les services dits hybrides dans le "cloud", c'est-à-dire une forme de services informatiques par l'intermédiaire d'Internet plutôt que par le disque dur d'un ordinateur, comme le stockage ou des logiciels. L'informatique dématérialisée représente un marché potentiel de 1.000 milliards de dollars, affirme le groupe.

"Les besoins de nos clients pour les services d'infrastructures divergent alors que l'adoption de notre plateforme hybride sur le cloud s'accélère", a affirmé le directeur général d'IBM, Arvind Krishna. "C'est le bon moment maintenant pour créer deux compagnies leaders centrées sur ce qu'elles font de mieux", a-t-il ajouté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct