«Un triomphe», hommage généreux à la culture, clôture le 35e Fiff

Emmanuel Courcol a entouré Kad Merad d’une bande de jeunes acteurs formidables, plus vrais que nature.
Emmanuel Courcol a entouré Kad Merad d’une bande de jeunes acteurs formidables, plus vrais que nature. - D.R.

Comment finir un festival mi-physique mi-virtuel dans une atmosphère d’inquiétude plus ou moins grande, alimentée par un coronavirus qui s’invite à tous les débats et une météo plus que mitigée ? Il fallait un film généreux, grand public, pour panser et penser. Un feel good movie à la hauteur des enjeux du moment, à savoir (re)mettre la culture au centre, (re)dire que l’art est nécessaire à l’être humain sous une forme ou une autre, se (re)connecter à l’autre. Les organisateurs du Festival du film francophone de Namur ont choisi Un triomphe, d’Emmanuel Courcol, avec Kad Merad.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct