Michy Batshuayi, la seule et unique étincelle de Diables rouges plutôt éteints

Photo News
Photo News

Simon Mignolet, Michy Batshuayi et Dedryck Boyata ont dû prendre un sacré coup de vieux lorsqu’a retenti la Brabançonne dans un stade rouvert au public sous conditions strictes. À eux trois, les anciens implémentés par Martinez dans le onze comptabilisaient 75 des 98 sélections d’un ensemble particulièrement hétéroclite. Conjuguée à l’inexpérience de 8 des 11 titulaires et à une petite pointe de stress bien légitime, l’absence d’automatismes s’est cruellement fait ressentir. Sans autres retombées sur le plan défensif, puisque le trio arrière Boyata-Mechele-Vanheusden a passé une soirée sans pratiquement devoir gérer de décalage provoqué par l’un ou l’autre contre de la ligne d’attaque ivoirienne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct