La France restreint les usages agricoles du glyphosate

La France restreint les usages agricoles du glyphosate
Photo News

L’agence sanitaire française, Anses, a annoncé vendredi des restrictions d’utilisation du glyphosate pour la viticulture, l’arboriculture ou les céréales, qui entreront en vigueur dans les six mois pour avancer vers la fin totale de l’herbicide controversé promise pour 2023.

« Cette limitation des conditions d’emploi et des doses par hectare contribuera à réduire dès 2021 les quantités de glyphosate utilisées en France », assure l’Anses, qui ne donne pas d’estimation de cette baisse.

Le glyphosate est le deuxième produit phytosanitaire le plus utilisé en France (derrière le soufre), avec 9.700 tonnes de la substance active vendues en 2018 (contre 8.800 en 2017).

En 2017, la France s’était fixé pour objectif de sortir de l’essentiel des usages du glyphosate en 2021, et d’une interdiction totale en 2023.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct