Coronavirus - Bruxelles doit compenser "intégralement" la perte de chiffre d'affaires des cafés (SDI)

La décision unilatérale de fermer tous les bars, cafés, salons de thé et buvettes sportives de la Région capitale, "sans prendre en considération les efforts déployés par ces exploitants pour servir les clients en toute sécurité" ne passe pas, confirme Daniel Cauwel, président du SDI et également membre de la Chambre des Classes Moyennes du Conseil Economique et Social bruxellois.

Le secteur des cafés n'est pas la source du problème qui se pose, "mais bien l'incapacité des autorités à démontrer à la population l'importance d'appliquer correctement les mesures de précaution existantes", estime le SDI. "Par ailleurs, il est évident pour la fédération qu'en termes de contrôle et de sanction, les autorités bruxelloises restent en défaut de suivi et de traçabilité."

Les critiques émises l'ont déjà été par d'autres acteurs économiques comme l'Unizo, ou associatifs comme Safe ta night.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct