Wibra - Discussions entre les curateurs de Wibra et la direction néerlandaise

La filiale belge, fortement déficitaire, avait entamé une procédure de réorganisation judiciaire en juillet. Les propriétaires néerlandais de l'enseigne voulaient redémarrer avec 36 des 81 magasins et 183 des 439 travailleurs. Le tribunal de l'entreprise de Termonde a cependant rejeté le plan de reprise jeudi car Wibra n'était pas prêt à payer le pécule de vacances et les primes de fin d'année du personnel repris, ce qui est contraire à la loi.

La filiale belge a donc déposé elle-même le bilan jeudi, ce qui signifie que la facture de la faillite pour toues les travailleurs reviendra au Fonds de fermeture d'entreprises (FFE). Les trois juges consulaires chargés de l'affaire Wibra jusqu'ici ont été nommés curateurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct