A cause de la Belgique, le Pérou en a gros sur la patate

A cause de la Belgique, le Pérou en a gros sur la patate
EPA.

Entre le Pérou et la patate, c’est plus qu’une histoire d’amour. Le pays a de bonnes raisons de revendiquer le titre de « berceau de la pomme de terre ». On dit que c’est dans les Andes que le tubercule a vu le jour, à tout le moins que les hommes ont découvert son immense intérêt. Ce n’est qu’à la fin du XVIe siècle qu’elle a pris racine en Europe, après avoir été ramenée par les colons espagnols. Aujourd’hui encore, la pomme de terre est un des aliments de base des populations péruviennes. Et le pays est le premier producteur latino-américain.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct