Gand-Wevelgem: un duel de tranchées

@News
@News

Eux aussi confrontés aux mesures sanitaires, les organisateurs de Gand-Wevelgem ont adapté leur parcours en fonction de deux circonstances : le renforcement de la vigilance dans la région des Hauts-de-France où la « Course des aviateurs » a l’habitude de passer du côté des monts qui font le bonheur des concurrents des Quatre jours de Dunkerque. L’autre circonstance, c’était d’interdire le public dans les zones de départ et d’arrivée dans ce parcours 100 % belge. Une obligation à laquelle les coureurs sont désormais habitués, à charge pour le public de se répartir dans les nombreuses difficultés qui jalonnent le parcours, au Kemmel bien sûr, mais également sur les étroits sentiers des « Plugstreets » où plus d’un siècle plus tôt, les « Poilus » faisaient la Grande Guerre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct