Le gouvernement «pompier» et la crise sanitaire

Le gouvernement «pompier» et la crise sanitaire
Pierre-Yves Thienpont.

Ne dites plus gouvernement « De Croo », dites gouvernement « pompier ». Tout n’est pas remis aux calendes grecques mais à peine installé, à peine son programme exposé, voilà que le gouvernement fédéral doit mettre son plan de relance en attente. Il doit impérativement se consacrer à la seule priorité du moment : gérer la crise sanitaire. Il n’y a pas d’autre choix. L’image utilisée par le Premier ministre Alexander De Croo est forte, mais colle hélas à la nouvelle réalité : « Pour le moment, la maison est en feu. Et quand la maison est en feu, il faut d’abord éteindre l’incendie, et quand il est éteint et qu’il n’y a plus de dégagement de fumée, on peut se mettre à rebâtir. » Le feu, c’est ce Covid qui frappe et tétanise tout à nouveau chez nous et autour de nous en Europe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct