Iga Swiatek ne sera pas qu’une surprise-éclair

@AFP
@AFP

Des changements de reines, cela fait sept ans d’affilée que Paris nous en offre pendant que Nadal, lui, enfile les perles sur son collier d’Auteuil, côté masculin !

Il y a des noms qui arrivent comme une évidence : Sharapova, Serena, Muguruza ou Halep. D’autres, bien plus surprenants, comme Ostapenko en 2017, Barty en 2019 ou… Swiatek en 2020. Ostapenko et Barty sont justement de bons exemples de ce que peuvent devenir des surprises : soit sans lendemain, ou presque, la Lettone qui frappait sur tout en 2017 n’est jamais parvenue à confirmer depuis ; soit avec beaucoup de promesses, l’Australienne est actuellement la nº1 mondiale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct