Hongrie: Orbán, une décennie de croisade national-populiste

Orbán 
: sus au savoir autonome
!
Orbán : sus au savoir autonome ! - afp

Revenu au pouvoir en 2010 après deux mandats d’opposition, le dirigeant magyar, Premier ministre centriste entre 1998 et 2002, décréta une « révolution conservatrice » afin de refaçonner la Hongrie. En trois termes à la tête du pays agrémentés d’une radicalisation post-crise des migrants, culture, médias, société civile et état de droit ont été les principaux cobayes de l’expérience concoctée par l’un des enfants terribles de l’Union, aussi inflexible sur ses terres qu’admiré de Salvini, Trump et Bolsonaro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct