La Belgique exposée à des représailles iraniennes?

Le rassemblement annuel du Conseil national de la résistance iranienne, qui était visé par une bombe, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), en juin 2018. ZAKARIA ABDELKAFI / AFP
Le rassemblement annuel du Conseil national de la résistance iranienne, qui était visé par une bombe, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), en juin 2018. ZAKARIA ABDELKAFI / AFP - ZAKARIA ABDELKAFI / AFP

La Belgique risque-t-elle d’être la cible d’attentats en raison des poursuites judiciaires qu’elle a engagées contre des ressortissants iraniens dans le cadre d’une affaire de terrorisme en France ? C’est ce qui ressort des propos d’un des accusés, Assadolah Assadi, officiellement diplomate.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct