Lettre d’Europe: entre la Suisse et l’UE, le milliard de la discorde

RLe financement de projets au sein de l’UE par la Suisse est sa «
contribution à une Europe sûre, stable, prospère et démocratique
». © Reuters.
RLe financement de projets au sein de l’UE par la Suisse est sa « contribution à une Europe sûre, stable, prospère et démocratique ». © Reuters.

En Suisse, on l’appelle avec délicatesse « le milliard de cohésion ». C’est une enveloppe rondelette, de l’ordre du milliard d’euros sur dix ans, destinée aux treize derniers Etats ayant adhéré à l’Union européenne. Objectif : financer « des projets concrets et de qualité » dans les pays en question, afin d’y atténuer les disparités économiques et sociales. La Suisse s’y emploie depuis 2007. Elle considère ce geste comme étant sa « contribution à une Europe sûre, stable, prospère et démocratique. » C’est aussi et surtout une manière de soigner ses relations avec son grand voisin et partenaire économique indispensable qu’est l’UE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct