Droits TV: défaut de paiement en France, pas de panique en Belgique

La Pro League s’est entouré de plus de garanties que son homologue française...
La Pro League s’est entouré de plus de garanties que son homologue française... - Belga

En mai 2018, Nathalie Boy de la Tour et Didier Quillot, la présidente et le directeur général de la Ligue de Football professionnel (LFP), étaient tout fiers d’avoir vendu les droits domestiques du football français pour 1,153 milliard d’euros annuels, pour la période 2020-2024 (814 pour Mediapro, le reste pour Canal+ et beIN Sports), au lieu de 727 lors du contrat précédent ! Aujourd’hui, ils ne sont plus là, eux qui ont quitté leurs fonctions le 10 septembre dernier, avec un bonus de 130.000 euros pour l’une, et de 500.000 euros pour l’autre, suite à ce contrat fabuleux. Mais voilà que la bulle se fissure, avant de peut-être éclater. Et le nouveau président, l’ex-patron de l’OM Vincent Labrune, doit gérer ce dossier plus que délicat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct