Plusieurs hôpitaux ont commencé à reporter des soins non urgents

Plusieurs hôpitaux ont commencé à reporter des soins non urgents
EPA

Le nombre croissant de patients admis des suites du Covid-19 a contraint plusieurs hôpitaux du pays à reporter des opérations non-urgentes, rapporte De Standaard lundi.

La semaine dernière, les groupes d’hôpitaux anversois Ziekenhuis Netwerk Antwerpen (ZNA) et Gasthuiszusters Antwerpen (GZA) ont ainsi dû reporter ou annuler plusieurs opérations.

C’est le cas également de l’UZ Leuven, où sont hospitalisés de nombreux Bruxellois atteints du Covid-19, ainsi que du CHU de Liège, qui a annulé près d’un tiers des admissions non urgentes.

La première phase du plan fédéral prévoit que tous les hôpitaux réservent 15 % de leurs lits de soins intensifs aux patients atteints du Covid-19, mais certains hôpitaux en sont déjà à 25 %, soit à la deuxième phase.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct