Nations League: la France patraque en attaque, le chantier prioritaire de Didier Deschamps

Photo News
Photo News

Le sélectionneur n’a de cesse de le répéter : l’automne est la saison des tests pour son équipe de France, en rodage à huis mois de l’Euro. Et le chantier numéro un, celui qui occupe ses esprits, c’est « l’animation offensive ». Or, celle-ci s’est montrée défaillante.

Qu’il opte pour une défense à trois ou un milieu en « losange » comme dimanche, le patron des Bleus cherche à installer un « triangle d’attaque » pour placer ses pépites offensives dans les meilleures dispositions. Ainsi, « on est capable d’être plus dangereux, de créer plus d’occasions et marquer plus de buts », répétait-il samedi en conférence de presse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct