Affaire de l'arbitrage: ouverture du procès en appel de Bernard Tapie à Paris

L'homme d'affaires et ancien ministre, qui se bat à 77 ans contre un double cancer de l'estomac et de l'œsophage, est apparu très affaibli à son arrivée à la cour d'appel de Paris. Costume sombre, un masque chirurgical sur le visage, il n'a pas fait de déclaration.

Le patron du groupe de médias La Provence est rejugé avec cinq autres prévenus, dont le PDG d'Orange Stéphane Richard, directeur de cabinet de la ministre de l'Économie Christine Lagarde lors de la mise en place de l'arbitrage.

Ce nouveau procès se tient 15 mois après la relaxe générale prononcée par le tribunal correctionnel de Paris, le 9 juillet 2019.

Les juges avaient alors considéré qu'"aucun élément du dossier" ne permettait d'affirmer que l'arbitrage, définitivement jugé irrégulier par la justice civile, avait fait l'objet de "manœuvres frauduleuses".

Le parquet, qui avait demandé des peines de prison contre cinq des six prévenus, dont cinq ans ferme contre Bernard Tapie, avait fait appel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct