Bernard Tapie de retour devant les juges: ambiance électrique à l’ouverture du procès

@AFP
@AFP

Le nouveau procès pour « escroquerie » du patron du groupe de médias La Provence, très affaibli à 77 ans par un double cancer de l’estomac et de l’oesophage, s’est ouvert dans une ambiance électrique, avec des premières passes d’armes entre la défense et la cour.

D’une voix à peine audible, costume sombre et masque chirurgical sur le visage, Bernard Tapie s’est rapidement emporté, menaçant même de « partir » de la salle s’il ne pouvait s’exprimer sur la revente d’Adidas dans les années 1990, point de départ de son vieux litige avec le Crédit Lyonnais.

« M. Tapie n’est sans doute pas en état de comparaître. Avec les efforts qu’il fait, la moindre des choses c’est qu’il ait la possibilité d’être entendu », a vivement souligné son avocat Hervé Temime.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct