Italie: un cimetière de fœtus soulève la polémique à Rome

Dans le cimetière Flaminio, où sont enterrés les fœtus, les nom et prénom de la femme qui a avorté sont inscrits sur chacune des croix.
Dans le cimetière Flaminio, où sont enterrés les fœtus, les nom et prénom de la femme qui a avorté sont inscrits sur chacune des croix. - Photo News

C’est un scénario qui relèverait presque de la fiction. Un cimetière de fœtus où sur chacune des croix sont inscrits les nom et prénom de la femme qui a avorté. Tout cela, sans que les intéressées soient au courant. Dans le cimetière Flaminio, au Nord de Rome, « cette pratique dure depuis 2004. Et cela ne s’est pas arrêté pendant la période de confinement liée au Covid », a constaté Elisa Ercoli, présidente de l’association féministe Differenza Donna.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct