À Bruxelles, les eaux des égouts pour se chauffer

La riothermie permettra d’économiser 40
tonnes d’émissions de CO
2
 par an, soit 25
% des calories nécessaires pour chauffer les 15.000
mètres carrés de la future administration communale d’Uccle.
La riothermie permettra d’économiser 40 tonnes d’émissions de CO 2 par an, soit 25 % des calories nécessaires pour chauffer les 15.000 mètres carrés de la future administration communale d’Uccle. - Pierre-Yves Thienpont.

REPORTAGE

On y entre comme dans un sous-marin – même si nous n’avons jamais fait ni l’un ni l’autre. On plonge une jambe dans le vide, cherchant du pied à tâtons l’échelon métallique et s’accrochant comme on peut à ce qui est à disposition des mains, le rebord du trottoir. Puis, on entame la descente dans ce trou de la taille d’un homme, échelon après échelon, calant d’abord les coudes contre les parois avant de descendre une main puis l’autre, comme sur une échelle. Nous y voilà, donc. Les égouts. Devenus nouvelle source d’énergie de chauffage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct