Denis Ducarme: «Je ne souhaite pas remuer le fumier!»

«
Ce qui compte, c’est l’aventure collective. Voilà, nous devons revenir à cela. »
« Ce qui compte, c’est l’aventure collective. Voilà, nous devons revenir à cela. » - Pierre-Yves Thienpont.

A l’épicentre malgré lui de l’imbroglio dans le casting ministériel du MR (en deux mots : son transfert, par Georges-Louis Bouchez, président, au gouvernement wallon à la place de Valérie De Bue, avait été aussitôt annulé car on avait oublié de respecter le décret wallon sur la représentation des femmes dans l’exécutif), Denis Ducarme s’explique une dizaine de jours après les faits.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct