Le directeur sportif Jumbo-Visma trouve la décision de son équipe «la plus responsable», Kruiswijk très déçu

Steven Kruijswijk
Steven Kruijswijk - Photo News

La nouvelle du test positif de Kruijswijk est arrivée dans la nuit de lundi à mardi. «Depuis lors, ça a un peu été les montagnes russes. Nous avons pris la décision tardivement car nous avons voulu la prendre en concertation avec le management, les coureurs et le staff», a ajouté Engels.

Contrairement à Jumbo-Visma, l’équipe Sunweb a décidé de continuer le Giro malgré le test positif de Michael Matthews. «Pour nous, il semblait que c’était la chose la plus responsable à faire après un test positif dans notre formation car nous avons tous été proches de lui (Kruijswijk, ndlr)», a ajouté l’ancien coureur.

«Se retirer d’une course comme le Giro est une décision importante. Mais nous avons pensé dans l’intérêt de l’épreuve. C’était le plus sûr pour nous, mais aussi pour le peloton et pour l’intérêt du Giro», a ponctué Addy Engels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct