L'Italie retrouvera en 2022 son PIB d'avant Covid, estime Rome

"Il s'agit d'une estimation prudente qui ne tient pas compte de l'impact des réformes ni de l'impact d'une réduction du coût moyen de la dette", a précisé Roberto Gualtieri lors d'une audition, devant des commissions parlementaires, sur la nouvelle loi de finances qui doit être adoptée par les deux chambres.

Premier pays européen touché par l'épidémie en février, avec quelque 36.000 morts recensés jusqu'ici, l'Italie va connaître cette année sa pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale.

Selon le nouveau projet de la loi de finances, Rome prévoit un plongeon de 9% de son produit intérieur brut (PIB) en 2020, avant un rebond l'année suivante, à +6%. Le PIB croîtra ensuite de 3,8% en 2022 et de 2,5% en 2023.

Mais d'autres organisations sont plus pessimistes, comme l'OCDE qui prévoit une chute de 10,5% du PIB italien cette année ou la Commission européenne (-11,2%).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct