Yalda, la nuit du pardon Un drame percutant

<span>Yalda, la nuit du pardon</span> Un drame percutant

Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort… La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs lors d’une émission de téléréalité qui se substitue à la justice. S’appuyant sur des faits réels, Massoud Bakhshi, issu du documentaire et réalisateur de Une famille respectable en 2012, met son film sous tension. Pardonnera ou pardonnera pas ? Malaise. Le suspense nous broie les tripes comme spectateurs, mais excite le public filmé. En Iran, il existe des émissions de téléréalité qui mettent en scène, et en jeu, le pardon de condamnés sous différentes formes. Le réalisateur s’est inspiré de l’une d’elles, « Le prix du pardon », qui existait depuis treize ans et qui s’est arrêtée suite aux réactions suscitées par le film.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct