Chypre supprime son dispositif controversé de "passeports en or"

La décision de supprimer les "passeports en or" a été prise en raison "de failles de longue date, abus et exploitation des dispositions du programme d'investissement", a déclaré à des journalistes le porte-parole du gouvernement, Kyriacos Koushos.

Le système -- qui a généré 7 milliards d'euros -- sera supprimé le 1er novembre, a-t-il précisé, ajoutant que le gouvernement allait "revoir sa politique sur les moyens d'attirer les investissements".

Le programme permet à des citoyens fortunés d'obtenir un passeport chypriote en échange d'investissements conséquents dans ce pays membres de l'Union européenne.

Selon les règles en vigueur, un citoyen d'un pays hors UE peut obtenir un passeport chypriote en échange d'un investissement de 2,5 millions d'euros, qui peut consister en l'achat d'une résidence sur l'île.

La Commission européenne estime que le dispositif pourrait aider des individus du crime organisé à infiltrer l'Union et fait pression sur Chypre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct