Citigroup s'attend à moins d'impayés liés à la pandémie

Le bénéfice net de la société a fondu de 34% à 3,2 milliards de dollars par rapport à la même période en 2019. Mais ajusté par action et hors éléments exceptionnels, il s'élève à 1,40 dollar, soit bien mieux que le 0,92 dollar attendu par les analystes.

Le repli du bénéfice net est largement dû au recul de 7% du chiffre d'affaires de la banque, à 17,3 milliards de dollars, à une hausse des dépenses et à des provisions un peu plus élevées que l'an dernier pour amortir le coût du crédit, a expliqué l'établissement.

Mais le montant que Citigroup a provisionné au troisième trimestre pour couvrir les éventuels impayés de ses clients en raison du fort ralentissement de l'économie s'est établi à 2,2 milliards de dollars, soit bien moins que les 7,9 milliards de dollars du précédent trimestre.

"Nous continuons à faire face aux effets de la pandémie de Covid-19 extrêmement bien", a estimé le directeur général de la banque, Michael Corbat, dans un communiqué. "Les coûts du crédit se sont stabilisés, les dépôts ont continué d'augmenter", a-t-il souligné.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct