Ali Aarrass: «Je suis hanté par l’injustice que j’ai subie»

«
A la prison de Salé, j’ai passé cinq mois sans pouvoir me laver, même pas les dents !
», explique Ali Aarrass.
« A la prison de Salé, j’ai passé cinq mois sans pouvoir me laver, même pas les dents ! », explique Ali Aarrass. - Dominique Duchesnes

Entretien

Ali Aaarrass est libre. Depuis le 2 avril. Et après 12 ans de prison en Espagne puis surtout au Maroc où il a été condamné pour « terrorisme ». Une sombre affaire. Et des méthodes d’instruction réduites à la torture. Qui a bouleversé la vie de ce Belge d’origine marocaine qui n’avait jamais vécu au Maroc. Le voilà désormais revenu auprès des siens à Bruxelles en quête d’une nouvelle vie. Il nous a reçus dans le petit appartement qu’il loue avec sa femme.

Quel sentiment dominant gardez-vous après les épreuves vécues 12 ans durant ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct