Coronavirus - Le secteur du transport aérien demande une deuxième tranche d'aides gouvernementales

Par ailleurs, afin d'éviter les mesures de quarantaine délétères pour le secteur, les gouvernements doivent "utiliser les tests" sur les passagers avant leur départ pour permettre la réouverture des frontières "en toute sécurité", ont souligné l'Aci (Airports Council International), dont les membres gèrent près de 2.000 aéroports dans le monde, et l'Association internationale du transport aérien (Iata), qui compte 290 compagnies aériennes adhérentes.

"Sans ces actions, il n'est pas exagéré de considérer que l'industrie fait face à un effondrement", ont-elles estimé. "En l'absence d'une deuxième tranche d'aides (financières), les compagnies n'y arriveront pas cet hiver", a lancé Alexandre de Juniac, le directeur général de l'Iata, lors d'une conférence de presse à distance conjointe avec Luis Felipe de Oliveira, directeur mondial d'Aci.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct