Taxe Gafam: un délai qui met les Européens dans l’embarras

Une solution internationale sur la taxation des Gafam pourrait se traduire par une redistribution des cartes entre pays du monde pour 100
milliards de dollars de recettes fiscales.
Une solution internationale sur la taxation des Gafam pourrait se traduire par une redistribution des cartes entre pays du monde pour 100 milliards de dollars de recettes fiscales. - REUTERS.

Ce n’était pas ce qu’on peut qualifier de secret le mieux gardé, mais c’est désormais officiel : les pays du monde ne parviendront pas à s’entendre sur la taxation des géants du Net avant la fin de l’année, a annoncé l’OCDE, qui préside le processus, lundi. Cette dernière table désormais sur un accord pour mi-2021. Ce mercredi, les ministres des Finances des pays du G20 (les vingt plus grandes puissances) pourront officialiser ce constat, lors d’une vidéoconférence. Les Européens ne devraient pas broncher, alors que ce développement met à l’épreuve leurs promesses maintes fois répétées d’agir seuls si l’OCDE n’y arrivait pas cette année.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct