Culture: les techniciens précarisés crient leur grande misère

Pour les plus précaires des techniciens du spectacle, la crise du covid est un drame immédiat.
Pour les plus précaires des techniciens du spectacle, la crise du covid est un drame immédiat. - Sylvain Piraux.

Sept mois après le début de la crise du covid, un segment des techniciens de la culture continue à éprouver une misère sociale et à survivre grâce à des initiatives comme Feed the Culture, qui ne cesse depuis juin de voir croître ses distributions alimentaires. Ces techniciens précarisés commencent par nier l’évidence, puis ils ont honte d’en parler. Lorsqu’ils en parlent, ils prennent conscience qu’ils ne sont pas seuls et pourraient s’organiser.

C’est le genre de petit miracle qui s’est produit ce mardi au Magic Land Theatre, à Schaerbeek, où des techniciennes ont réuni une première table ronde de bonnes volontés pour réunir des témoignages, dénoncer l’urgence posée par cette misère et poser de nouvelles balises pour leur représentation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct