Formule 1: la Safety Car, 21e voiture du peloton ?

Photo News
Photo News

On a encore tous en tête l’image effroyable de la Marussia de Jules Bianchi qui se fracasse contre un véhicule d’intervention au Grand Prix du Japon 2014. Le Français n’avait aucune chance de sortir indemne du choc. Ce jour-là, seul un drapeau jaune ralentissait les F1 alors que la lumière commençait à baisser.

Depuis cet accident qui a coûté la vie à l’espoir soutenu par Ferrari, la sécurité s’est bien améliorée. Des panneaux électroniques ont remplacé les drapeaux ; ils sont aussi rappelés sur le tableau de bord des monoplaces. La FIA a également lancé le concept de la voiture de sécurité virtuelle qui contraint les pilotes à ralentir suffisamment dans une zone précise.

Sans oublier, bien sûr, la Safety Car qui signifie la neutralisation de la course. C’est elle qui imprime le rythme; il est évidemment interdit de la dépasser sauf pour se dédoubler.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct