Trente-cinq annonces de licenciement collectif au 3e trimestre; 2.290 travailleurs touchés

Ces annonces concernaient un total de 2.290 travailleurs.

De janvier à fin septembre, soit au cours des trois premiers trimestres de 2020, 72 entreprises ont annoncé leur intention de procéder à un licenciement collectif dans notre pays pour un total de 6.811 travailleurs concernés (1.834 à Bruxelles, 3.618 en Flandre et 1.359 en Wallonie). Un nombre élevé qui s'explique par la crise économique consécutive à la pandémie de Covid-19.

En 2019, 81 entreprises avaient annoncé leur intention d'entamer une procédure "Renault" en Belgique, concernant au total 5.087 emplois.

Ce sont les secteurs de l'horeca et du transport qui ont été le plus touchés par les annonces de licenciements collectifs depuis le début de l'année 2020, avec respectivement 1.432 et 1.331 travailleurs concernés. Viennent ensuite la pétrochimie (1.036 travailleurs), la transformation du métal (993) et la distribution (564), selon le Service public fédéral.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct