Union européenne: la négociation post-Brexit dans «une phase très critique»

Michel Barnier, le négociateur en chef des Vingt-Sept.
Michel Barnier, le négociateur en chef des Vingt-Sept. - DPA.

La négociation post-Brexit entre les Européens et le Royaume-Uni reste décidément corsée, voire stérile : les deux parties ne s’entendent même pas sur « l’heure de vérité ».

A Londres, le Premier ministre Boris Johnson a tenté de mettre l’UE au pied du mur, revendiquant pour le sommet européen de ces jeudi et vendredi l’ébauche d’un accord, qu’il ne faudrait plus que finaliser lors d’un sprint final. Mais cette « deadline » du 15 octobre n’est pas partagée par les Vingt-Sept. A Luxembourg, leur négociateur en chef, le Français Michel Barnier, a indiqué ce mardi aux ministres des Affaires européennes, réunis dans la capitale grand-ducale, que « l’UE va continuer à travailler pour un accord équitable dans les jours et… les semaines à venir ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct