Allemagne: le coronavirus met le fédéralisme à l’épreuve

«
Ne gâchons pas tous nos efforts en relâchant notre vigilance
», insiste Angela Merkel.
« Ne gâchons pas tous nos efforts en relâchant notre vigilance », insiste Angela Merkel. - AFP

Quelle cacophonie ! Plus personne ne comprend quelque chose aux restrictions en Allemagne. Avec le rebond soudain des infections, qui ont plus que doublé en une semaine (actuellement à plus de 5000 par jour, la plus forte augmentation depuis six mois), Angela Merkel a donc convoqué ce mercredi les chef(fe)s des 16 Länder (régions), maîtres des décisions en matière de santé et de police, pour remettre de l’ordre dans les réglementations et tenter de trouver une politique commune dans la lutte contre le Covid-19.

« Nous risquons de perdre le contrôle », a prévenu Lothar Wieler, le patron de l’Institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI). « Ne gâchons pas tous nos efforts en relâchant notre vigilance », a insisté Angela Merkel qui a annoncé le renfort de l’armée (Bundeswehr) avec l’envoi de soldats pour aider le personnel des agences régionales de santé (Gesundheitsämter), clé de voûte du système allemand de repérage des patients contaminés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct