Eivind Bjerke, le coiffeur de ces «First ladies»

Les trois dernières «
First ladies
», Laura Bush, Michelle Obama et Melania Trump (de gauche à droite)
: Eivind Bjerke les a toutes coiffées.
Les trois dernières « First ladies », Laura Bush, Michelle Obama et Melania Trump (de gauche à droite) : Eivind Bjerke les a toutes coiffées. - Reuters

Objet de taquineries le premier jour à l’école de coiffure d’Oslo, Eivind Bjerke, 1,85 mètre et issu d’une famille d’agriculteurs, rêvait d’être Vidal Sassoon, célèbre coiffeur britannique né en 1928. Il avait d’énormes mains, durcies par le travail de la terre. « Avec de si grosses mains, tu ne deviendras jamais un bon coiffeur », lui dirent ses professeurs.

Le jeune homme entreprit donc de travailler suffisamment pour prouver le contraire. A l’issue de sa formation, il disposait de propositions d’emploi dans divers pays européens, mais sa passion pour le glamour américain le mena à privilégier un salon de coiffure à Washington. C’était en 1964 et le monde ne s’était pas encore remis de l’assassinat de John F. Kennedy. « Pourquoi aller dans un pays où l’on assassine ses présidents ? », lui reprochèrent ses parents.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct