Marc Van Ranst: «Ce qu’Emmanuel Macron dira mercredi soir constituera une sorte de bible pour le Comité de concertation»

Marc Van Ranst: «Ce qu’Emmanuel Macron dira mercredi soir constituera une sorte de bible pour le Comité de concertation»
Photo News

Si « une politique résolue » est nécessaire dans la gestion de la deuxième vague de l’épidémie de nouveau coronavirus, il ne faut toutefois pas tomber dans une surenchère à qui sera le plus strict, estime mercredi le virologue flamand Marc Van Ranst. Il répondait ainsi à des inquiétudes de certains Belges considérant que le Plat pays devrait suivre l’exemple des Pays-Bas, qui a opté pour un reconfinement partiel.

Le virologue de la KULeuven ne voit pas dans les Pays-Bas un guide, qui annoncerait un reconfinement en Belgique. « D’une certaine manière, les Néerlandais nous ont rattrapés car ils étaient à la traîne. Ils n’imposent que maintenant le port du masque alors que nous l’avons fait depuis belle lurette », explique-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct