Licenciements chez Lagardère: le Setca demande une conciliation

Mercredi, le syndicat chrétien ACV Puls a annoncé les intentions du groupe qui exploite une trentaine de boutiques "duty free" en Belgique, après l'échec des négociations sociales. Ces licenciements sont la conséquence de la crise du coronavirus et de la baisse du nombre de clients dans les aéroports.

Au départ, début juin, la direction avait fait part de son intention de supprimer 180 emplois sur les 500 du groupe en Belgique.

Dans le cadre de la procédure Renault, le Setca indique avoir eu différentes réunions pour éviter au maximum les licenciements secs mais ajoute que la direction "n'a pas l'intention de faire la moindre concession" et qu'elle a "menti" sur différents points.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct