Le Bois de la Cambre «sous-utilisé» par les voitures

Le Bois de la Cambre «sous-utilisé» par les voitures

Le 15 septembre dernier la Ville de Bruxelles amorçait pour deux mois son nouveau test de circulation dans le bois de la Cambre, visant à limiter la circulation interne sur un seul axe, l’avenue de Diane, qui permet désormais de relier dans les deux sens l’avenue Louise et les carrefours De Fré et Churchill, par l’ouest du parc. Un tollé pour certaines communes bruxelloises (dont Uccle, qui attaque ces changements devant le tribunal de Première instance de Bruxelles) et de la périphérie.

Un mois plus tard, la situation est-elle aussi chaotique qu’annoncée par les détracteurs du projet ? Ce mardi, des premiers chiffres communiqués par la zone de police Marlow (dont dépend Uccle) annonçaient déjà pour octobre la présence de 156.000 véhicules hebdomadaires sur la chaussée de Waterloo (l’axe nord-sud principal qui jouxte le parc à l’ouest). Soit une hausse de 28 % par rapport à un comptage mené en novembre 2019, le tout induisant un report sur les quartiers adjacents du centre d’Uccle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct