GP de l’Escaut: première réussie pour Caleb Ewan

Ewan aux anges.
Ewan aux anges. - Photo News

Le 18 avril 2007, Mark Cavendish découvrait le Grand Prix de l’Escaut et il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que l’épreuve anversoise, pratiquement la dernière offerte clef sur porte aux sprinters, était pour lui. Mercredi, dans un geste pathétique, l’Anglais a décroché la plaque de cadre qui renseignait le chiffre 21 alors que la course n’était pas terminée, alors que, surtout, une caméra était braquée sur lui. Il avait, comme entre Gand et Wevelgem, participé à l’échappée, convaincu que le sprint massif n’était plus pour lui. Comme un signal d’adieu, cette fois, ou tel un ultime appel à un employeur potentiel pour 2021 ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct