Matias Silvestre: «Ce que j’ai réussi en Italie, c’est bien mais je veux encore du concret en Belgique»

Belga
Belga

Matias, comment s’est présentée l’offre de l’Excel Mouscron ?

C’est Diego Lopez, le directeur sportif, qui a tout d’abord contacté mon agent. Après avoir analysé l’offre, j’ai trouvé que le projet était très intéressant pour moi, après avoir passé autant d’années en Italie. J’ai pensé que rejoindre l’Excel était une bonne expérience pour moi et ma famille. Ça me permet de découvrir quelque chose de nouveau. J’avais besoin d’un nouveau défi, d’une nouvelle aventure après avoir passé une saison à Livourne. J’avais commencé à jouer avant que le président du club ne décide que tous les joueurs en fin de contrat ne seraient pas renouvelés, de sorte à les faire partir.

Vous avez joué 318 matches en Serie A. Cela doit être une fierté d’avoir accompli un tel parcours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct