L’Europe est rouge. Evitons d’être rouges de honte

L’Europe est rouge. Evitons d’être rouges de honte
Reuters.

Un conseil à ceux qui sont prompts à dégainer en désignant les « mauvais » dans la guerre contre le covid : à trop vite dénoncer et dénigrer les zones « rouges » (ultra-contaminées), ils pourraient se retrouver rouges à leur tour et pas seulement de fièvre, mais de confusion et de honte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct