Revirements de l’histoire: Tout ça pour ça?

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela n’a pas toujours entraîné ses successeurs dans son sillage.
L’ancien président sud-africain Nelson Mandela n’a pas toujours entraîné ses successeurs dans son sillage. - REUTERS.

Ils sont nés juste après la Seconde Guerre mondiale, se sont formés politiquement en pleine guerre froide et ont commencé à s’engager à la fin des années 1960. La roue tourne, les cycles de l’histoire se succèdent. C’est, pour eux, le moment des bilans. Des tourments ?

Dans les années 1970 et 1980, la cause était entendue. La bonne cause bien entendu. Enfin, à l’intérieur de chaque camp, de chaque dogme, de chaque stratégie. A gauche, les « combattants du progrès » ; à droite, les « combattants de la liberté ». Et entre les deux, les « ni par ici ni par là », ni chicha ni limonada.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct